Les brèves

Au Québec, un homme noir vêtu de l’uniforme bleu est-il avant tout policier ou noir ?

C’est presque une lapalissade que d’affirmer que l’omerta règne au SPVM.

Qu’il s’agisse du profilage racial ou de la brutalité policière envers les personnes noires, les policiers aiment bien laver leur linge sale en famille.

Alors, je me pose la question suivante : les policiers noirs de Montréal préféreraient-ils « mourir leur poule » dans la « famille » du SPVM plutôt que de protéger leurs frères, sœurs et cousins en brisant la loi du silence?

À l’exception du commandant Patrice Vilcéus, qui a profité de l’arrivée du train George Floyd en ville pour dénoncer les pratiques racistes de ses confrères, aucun policier noir ne s’est manifesté.

Selon moi, à l’instar des dizaines de milliers de Montréalais qui ont protesté contre le racisme ces deux dernières semaines, les policiers noirs du SPVM devraient s’évader et embarquer dans le train, car ils risquent de rater le rendez-vous avec l’histoire.


Je vous invite à participer à la conversation en laissant un commentaire un peu plus bas sur le site. Merci.


Laisser un commentaire