Actualités

Tests de vaccin en Afrique : le racisme et la méchanceté des Occidentaux

Alors qu’il est frappé de plein fouet par le coronavirus qui semble vouloir démunir les richards de ce monde, l’Occident se donne pour mission de venir en « aide » aux pays pauvres. Alors que plus de 6 500 personnes ont perdu la vie en raison de cette pandémie en France, des chercheurs français pensent pouvoir « sauver » l’Afrique grâce à des tests de vaccin contre la COVID-19.

Décidément, ils ne changeront pas : malgré le fait qu’ils soient en mauvaise posture, ces petit-fils de colons maintiennent l’attitude paternaliste de leurs ancêtres.

Le paternalisme obsessionnel

Au cours d’une discussion sur La Chaîne Info, mieux connue sous le sigle LCI, Jean-Paul Mira, chef de service à l’hôpital Cochin de Paris, a proposé au directeur de recherche de l’Inserm, Camille Cocht, de tester des vaccins contre le coronavirus en Afrique.

Comment des Blancs de l’Europe raciste en sont-ils venus à vouloir protéger la population de l’Afrique subsaharienne et à fermer les yeux sur les milliers de gens qui meurent quotidiennement en Italie, en Espagne, aux États-Unis et, bien entendu, en France?

« Si je peux être provocateur, ne devrait-on pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation? », suggère le médecin Jean-Paul Mira, dans sa dérive de dépersonnalisation morale.

Comme exemple, il prend des études qui ont été effectuées sur les personnes à risque de contracter le sida : « chez les prostituées, on essaie des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas ».

Pour confirmer ce projet machiavélique, Camille Locht répond positivement à la proposition : « Vous avez raison, on est d’ailleurs en train de réfléchir à une étude en parallèle en Afrique ».

Bon, que puis-je bien écrire sur le comportement inacceptable de ces deux individus qui sont visiblement expérimentés et hautement éduqués?

Comment des Blancs de l’Europe raciste en sont-ils venus à vouloir protéger la population de l’Afrique subsaharienne et à fermer les yeux sur les milliers de gens qui meurent quotidiennement en Italie, en Espagne, aux États-Unis et, bien entendu, en France?

Non seulement désirent-ils transformer le berceau de l’humanité en laboratoire pour résoudre les problèmes sanitaires de l’Occident, mais ils promeuvent l’idée de la chosification et de la commercialisation de la femme noire.

En Italie

Ne dit-on pas que « la charité bien ordonnée commence par soi-même » ?

En d’autres termes, pourquoi ces scientifiques ne testent-ils pas leur vaccin en Europe, où il y a urgence?

En réalité, il me faudrait une série de deux, trois, ou même quatre textes pour exprimer tout le mal que je pense de ces nostalgiques du temps des colonies, mais je vais faire l’économie de l’encre de ma plume et concentrer mes pensées sur les vrais héros de cette crise mondiale.

Cependant, je vous prie de ne pas chercher plus loin que ce moment de télévision invraisemblable pour voir à quel point le racisme est décomplexé dans l’Hexagone.

Et il ne faut surtout pas évoquer l’ignorance afin de ne pas libérer ces sans-cœurs du joug de la méchanceté.

Un mélange de déni et de méchanceté

Non seulement désirent-ils transformer le berceau de l’humanité en laboratoire pour résoudre les problèmes sanitaires de l’Occident, mais ils promeuvent l’idée de la chosification et de la commercialisation de la femme noire.

En effet, quiconque ne prend pas le temps d’analyser les propos incendiaires de ces deux racistes associera mes chères sœurs au « plus vieux métier du monde ».

C’est d’ailleurs ce cliché sempiternel de l’image stéréotypée des femmes noires qui a nourri les idéologies racistes et les pratiques discriminatoires à Hollywood et dans d’autres sphères d’activité de notre société.

Afin de prouver la méchanceté du monde occidental, qu’il me soit permis de dévoiler au grand jour certaines irrégularités des industriels du médicament qui n’ont aucun souci pour la sécurité des patients de l’Afrique.

En 2005, les essais cliniques du Tenofovir ®, un antiviral utilisé contre le sida, ont été suspendus au Nigéria, en raison de carences éthiques très graves. Ces expériences, qui étaient menées par l’association Family Health International, avaient été financées par le gouvernement américain et par la Fondation Bill-et-Melinda-Gates.

En 1996, toujours au Nigéria, lors du test du Trovan ®, un médicament destiné à lutter contre la méningite, 11 enfants sur 200 ont trouvé la mort et plusieurs autres ont gardé de graves séquelles cérébrales ou motrices.

Et qui se cachait derrière cette tragédie humaine? Le laboratoire américain Pfizer.

Ah, les neveux de l’Oncle Sam! Ils sèment la terreur partout où ils vont.

Ainsi donc, chers amis, je vous invite à dire non à ceux qui veulent sacrifier l’Afrique pour guérir l’Occident. Et j’espère que les dirigeants africains prennent des mesures pour contrer cette invasion pharmaceutique.

En conclusion, les chiffres ne mentent pas : 542 191 cas recensés en Europe, dont 37 715 décès.

Si, en effet, ces statistiques traduisent la triste réalité de l’espace européen, certains continuent de vivre dans un monde imaginaire, où ils ne peuvent se défaire de leur paternalisme obsessionnel.

Certes, malgré un bilan faible de 221 morts et 6 000 cas recensés sur leur territoire, on ne peut pas prétendre que les Africains ont vaincu la pandémie.

Mais, pour le moment, c’est peut-être l’Afrique qui devrait tenir le rôle de « sauveur » dans ce film d’horreur….


Je vous invite à participer à la conversation en laissant un commentaire au bas du site. Merci.

4 Commentaires

  1. Bravo Walter et merci pour se texte.
    C’est important que les Africains utilisent leur forces , leur intelligences et leur capacités pour dire non a ce vaccin. C’est de la pure méchanceté et encore l’homme blanc ne considère pas l’homme noir c’est odieux et terrible. Faut que ça cesse. Merci Mireille

    • Walter Innocent Jr Répondre

      Merci beaucoup Mireille! Vos bons mots me motivent. Et oui, il est grandement temps que l’Afrique se réveille pour ne plus accepter les turpitudes de l’Occident.

      J’espère vour revoir sur les site Selon Walter, Mireille. À bientôt.

  2. Merci monsieur Innocent Jr pour cette écriture, que j’adore lire.

    Je ne veux pas généraliser car ils ne sont pas tous aussi pourris que ceux qui ont le sang de Caïn qui leur coule dans les veines.

    Comment exprimer ma colère face à ce que j’apprends à la lecture de votre article. Parce que et à cause que l’Afrique est le berceau de l’humanité, d’où la motivation de l’homme blanc à vouloir s’en débarrasser par tous les moyens sordides. L’ironie dans cette étude à vouloir expérimenter un vaccin sur le peuple africain, il se pourrait et je le souhaite du fond de mon coeur que ce vaccin guérisse les africains, mais qu’il ait l’effet inverse sur eux. Comme on dit: lorsqu’on crache en l’air ça nous retombe sur le nez ».

    • Walter Innocent Jr Répondre

      Un grand merci à vous, Edwine, pour ces bons mots. C’est gentil de votre part. Quant à votre colère, nous sommes plusieurs à l’exprimer. Et oui, on peut croire que les Occidentaux envient le berceau de l’humanité.

      Merci pour votre visite, camarade! À bientôt.

Laisser un commentaire

Share via