Femme noire

Vive Naomi Osaka! Vive Haïti!

En remportant son deuxième titre d’affilée en Grand Chlem à l’Open d’Australie ce week-end, l’athlète haïtienne se hisse au sommet des meilleures joueuses de tennis du monde. Et de ce fait, elle hisse un peu plus haut Haïti, qui n’est pas toujours avantagée par l’opinion publique…

Oui, je sais, Naomi Osaka est née au Japon et elle représente le pays du Soleil Levant sur les courts de tennis. Et je suis bien au fait de sa citoyenneté américaine. Néanmoins, ce qui ne fait aucun doute dans mon esprit, c’est qu’une grande partie de la nouvelle numéro un mondiale de tennis est haïtienne.

Quand Haïti devient visible

Pourquoi revenir sur l’haïtiannité de Naomi?

Naomi Osaka recevant la clé de la ville de Jacmel, accompagnée par sa famille

Dans mon dernier texte, j’ai passé sous la loupe le machisme, le sexisme et le je-m’en-foutisme de certains Haïtiens pour examiner la condition féminine dans la première république noire.

Or, pour équilibrer les choses, et pour ne pas trop dévaluer ma terre natale, il est de mon devoir de souligner avec grandiloquence les évenements positifs qui la touchent.

En premier lieu, je ne pourrais échanger sur les bons coups d’Haïti sans affirmer que le coup droit brossé de Naomi Okasa fait résonner à travers la planète la vitalité de la nation haïtienne.

Il est effectivement important que le monde sache qu’Haïti ne fait pas que trembler et quémander. Qu’elle a aussi la capacité de produire des écrivains au sommet de leur art et des athlètes de haut niveau.

Non, les Haïtiens n’ont pas à avoir honte de saisir leur part du gâteau. Surtout que la finalité de ce bon gâteau, sucré à l’haïtienne, a été effectuée par un Jacmélien.

Une histoire qui a commencé à Jacmel

La ville de Jacmel, en Haïti, avait-elle raison de remettre sa clé à Naomi? Sans aucun doute. N’est-ce pas là qu’a commencée sa merveilleuse histoire, son père, celui qui l’a formée, étant natif de là-bas?

Selfie de Naomi et sa famille

Je ne suis pas un expert en marketing ; toutefois, j’ai suivi le sport assez longtemps pour savoir qu’une tenniswoman occupant la tête du classement WTA est l’une des meilleures promotions de l’image d’un pays.

Plusieurs nations paieraient cher pour atteindre un niveau de visibilté mondiale aussi élevé.

Naomi joue sous les couleurs du drapeau japonais, me dites-vous?

Et alors! N’est-ce pas à chacun de couper sa part du gâteau?

Quand Zinedine Zidane faisait la pluie et le beau temps en Coupe du Monde, avec le maillot français, le soleil rayonnait en Algérie, son pays d’origine.

Et les Algériens le réclamaient.

Ce phénomène était aussi observable lors des combats de Lennox Lewis, l’ancien champion du monde de boxe. Le pugiliste poids lourd à la double nationalité était partagé entre les Canadiens et les Britanniques.

On veut toujours avoir notre part du gâteau, comme vous le constatez.

Naomi Osaka en action

Certes, la plurinationalité d’une célébrité peut élargir son public, comme elle peut également compliquer les choses en ce qui concerne la revendication d’identité ethnique.

Cependant, dans le cas de Naomi Osaka, le calcul est simple : si vous êtes Japonais, vous ne percevrez que son origine japonaise. Si vous êtes Américain, vous vous identifierez à elle.

Et si vous êtes Haïtien, elle vous appartient. C’est un opportunisme légitime…


Pour prendre part à la conversation, laissez un message au bas du texte. Merci.

7 Commentaires

  1. Bonjour Walter.

    Naomi a effectivement joué magnifiquement. Elle a une superbe technique et joue bien stratégiquement. Elle a aussi un physique très bien proportionné. On ne dirait jamais qu’elle fait 5′ 11″.

    Elle a déjà eu des problèmes au niveau de sa confiance. Son nouvel entraîneur, engagé en 2018, l’a beaucoup aidé à ce niveau. Toutefois, on sent que ce n’est pas tout à fait réglé, si on en juge par son court passage à vide dans la finale et surtout par son « body langage » à ce moment.

    Fait très intéressant, son père ne connaissait pratiquement rien au tennis et a suivi à la lettre ce que Richard Williams avait fait avec ses filles. Au fait, les parents de Naomi sont-ils toujours en couple?

    Naomi sera probablement en tête de la WTA pour au moins un an ou deux. Par après, on verra car il y plusieurs « teenagers » de grands talents dans la WTA.

    ———————————-

    Je me permet d’écrire ici a propos de Adonis Stevenson. Réjean Tremblay parle de miracle et il faut lui donner raison. J’ai déjà écrit que je craignais de lire les nouvelles sur internet de peur d’apprendre LA nouvelle fatale.

    C’est en lisant entre les lignes d’une chronique de Réjean Tremblay que j’ai eu la forte impression que la situation était très critique, plus que la version officielle. Et elle l’était.

    Dans sa chronique d’aujourd’hui (27 janvier), Réjean Tremblay a deux passages mystérieux.

    « Dans la nuit du 1er au 2 décembre, à son arrivée à l’hôpital, la neurochirurgienne a constaté que le cerveau de Stevenson était déjà « engagé » … Une heure plus tard, Stevenson a bougé une main et la chirurgienne a viré de bord et est revenue pour tenter une opération désespérée. »

    Cette chirurgienne avait, si on se fie à Tremblay, diagnostiqué Stevenson à son arrivée et conclut qu’une opéra était inutile. Il écrit « a viré de bord et est revenue ». La chirurgienne aurait-elle lancé la serviette et changé d’idée dans sa voiture? Si oui, cela ressemble à une grave erreur professionnelle.

    Puis Tremblay écrit « Mais encore là, les spécialistes de l’hôpital de l’Enfant-Jésus pourront mieux faire comprendre aux gens ce qui a pu se passer quand ils daigneront parler. »

    « Daigneront parler », que veut dire Tremblay? Qu’ils sont désinvoltes ou bien qu’ils essaient de couvrir quelque chose?

    A la prochaine.

    PS. Puisque ‘on est dans le sport, tu as écrit que tu as pratiqué de l’athlétisme. Je ne sais pas dans quel domaine. Pour avoir vu beaucoup un très grand nombre de joueurs de baseball de la MLB, je cois que tu as le physique idéal pour le baseball. Encore faut-il avoir l’oeil au baton, à moins d’être lanceur.

    • Walter Innocent Jr Répondre

      Salut Luc! Ou, les parents de Naomi sont toujours en couple, d’ailleurs, je constate que, contrairement à Richard Williams, le père de Naomi ne se met pas à l’avant-scène. Pourtant, il devrait le faire.

      Espérons que Naomi aura une longue carrière afin de battre quelques records. Les records ne sont-ils pas faits pour être battus?

      Quant à l’histoire de Stevenson, il est difficile de savoir qui dit vrai. J’ai des sources qui m’indiquent le contraire sur bien de choses qui ont été dites ou écrites dans les médias.

      Merci pour ces points intéressants, mon ami. À bientôt.

      • Richard Williams avait une bonne raison d’être à l’avant-scène. Il a été leur entraîneur pendant au moins 10 ans de leur carrière professionnelle!

        Est-ce que tes sources contredisent ce que Réjean Tremblay a écrit?

        • Walter Innocent Jr Répondre

          Oui, Luc, tu as raison à propos de Richard Williams. Quant à Réjean Tremblay et l’histoire de Stevenson, ce n’est pas clair. Le Journal de Montréal s’est rangé du côté de la conjointe de Stevenson, et La Presse, elle, est du côté de la famille de Stevenson. Chaque média a sa vision, basant sur leurs sources. Oui, certaines sont vraies dans les écrits de Tremblay, mais d’autres… ouff.

          • Luc Smith

            Ah … Je ne savais pas qu’il y avait matière à controverse au niveau des versions.

            Est-ce que tu penses que Tremblay dit vrai en parlant de la neuro-chirurgienne en service le soir du combat? Ce que Tremblay a écrit me semble très lourd de conséquence et ce uniquement pour ce médecin.

  2. Ah … je savais que j’oubliais quelque chose, un souhait en fait.

    J’espère que les Haïtiens seront très nombreux à supporter Noami à Toronto en 2019 et à Montréal en 2020.

    • Walter Innocent Jr Répondre

      Trés bon point, Smith! De mon côté, je serai à Toronto durant le tournoi, alors…

      J’en parlerai. Merci encore, Luc.

Répondre A Walter Innocent Jr Annuler la réponse

Share via