Actualités

Couple : quand le téléphone intelligent tue l’amour

Permettez-moi de commencer ce texte par un quiz musical : quelle a été la toute première vidéo jouée par la chaîne musicale MTV, le 1er août 1981? Si vous avez répondu Video Killed The Radio Star , du groupe The Buggles , vous êtes un fin connaisseur.

Et vous êtes peut-être en mesure de constater que la technologie ne fait pas que tuer les vedettes de la radio, mais qu’elle prend aussi beaucoup de place dans notre vie, reléguant certains aspects importants de celle-ci à un rôle secondaire. C’est notamment le cas de l’Amour, qui est une affection profonde poussant les personnes qui la ressentent à favoriser une proximité entre elles.

Or, aujourd’hui, à l’heure du numérique, au royaume des technologies, cet amour profond et sans limites est devenu superficiel, étant donné la présence du téléphone intelligent qui constitue une sorte de frontière qui sépare les amoureux.

Smartphone : une frontière qui peut séparer les couples

Fini le temps où des conversations téléphoniques entre un homme et une femme pouvaient durer des heures et des heures, jusqu’au sommeil des deux amants ne voulant pas se quitter.

Adieu les longs regards passionnés, les belles envolées verbales, romantiques et séductrices, essentielles à la stimulation sexuelle.

Les dangers du téléphone intelligent

Disons-le d’emblée : les smartphones ont cassé les ailes du papillon amoureux. De nos jours, notre cœur ne bat que pour les atouts multifonctionnels de ces « appareils intelligents » que nous utilisons souvent inintelligemment.

Aujourd’hui, chers amis, je ne m’épargne pas. Je vous partage une partie déplaisante de ma vie.

Eh bien, voilà! Il y a quelques années, j’ai fait la rencontre d’une femme merveilleuse. Elle était belle et intelligente. Douce et élégante. Elle m’apparaissait comme une fleur dans le désert.

Bref, l’abondance des mots ne sera jamais suffisante pour décrire l’impact émotionnel que cette « perle rare » a eue sur moi.

Un couple amoureux

À dire vrai, elle m’a initié à l’amour.

Au début, tout allait formidablement bien. Nous formions un couple uni et très amoureux. Elle me rappelait souvent que nous devions vieillir ensemble, quelles que soient nos mésintelligences au cours de notre voyage romantique.

Mais les choses ont commencé à changer lorsqu’elle m’a offert en cadeau un téléphone Iphone à mon anniversaire.

Le smartphone devient un « autre partenaire »

Inconsciemment, celle que j’appelais affectueusement « ma femme » venait d’introduire une « autre femme » dans la relation. En effet, nul ne se doutait que ce cadeau d’anniversaire donnerait une « tournure triadique » à notre couple.

Plus j’étais connecté sur l’écran de mon Iphone, plus je me sentais déconnecté de ma douce moitié. En d’autres termes plus tristes, confusément, ce « gadget intelligent » me rapprochait de mes amis Facebook et m’éloignait de celle qui faisait pourtant partie de mes projets familiaux.

Jamais je n’aurais cru vaincre ma technophobie, pour ainsi tomber dans une autre phobie, soit la dépendance affective… d’un appareil électronique, de surcroît.

Quelques pages du roman que nous écrivions ensemble commençaient à s’arracher. Peu à peu, l’encre de notre amour faisait place au clavier de mon Iphone.

Je ne voulais rien rater de mon téléphone intelligent. Il me disait tout et me montrait tout. En fait, il était tout pour moi. À chaque quinzaine de minutes, je le caressais, cherchant à télécharger de nouvelles applications.

D’abord créé pour la communication et le travail, mon smartphone s’est progressivement transformé en outil de divertissement. Il ne me quittait plus. Je l’apportais même au lit.

Quand le smartphone menace votre vie sexuelle

Et ma copine dans tout ça?

Elle était de moins en moins présente dans mes pensées. Car mon esprit a pris la forme de l’Autoroute 40 en plein embouteillage, où les WhatsApp, Mail, Facebook, Instagram et Twitter se frayaient un chemin pour prendre la position de tête.

Quelques pages du roman que nous écrivions ensemble commençaient à s’arracher. Peu à peu, l’encre de notre amour faisait place au clavier de mon Iphone.

Ma poitrine chaude qui lui servait d’oreiller la nuit s’est refroidie. Plus de mots doux pour se réchauffer le cœur non plus. Nous sommes passés en mode numérique, utilisant le texto comme voie de communication lorsque nous nous retrouvions dans de différentes pièces de la maison.

Notre Amour avec le grand A a fini par être minimisé par Apple au gigantesque A.

Lors de notre face à face marquant notre rupture, je n’oublierai jamais les derniers mots qu’elle a prononcés : « Tu vas me laisser seule ? ».

Durant ces moments pénibles, peu possèdent une dextérité oratoire adéquate, mais à mon avis, elle me disait que « je l’ai larguée pour un Iphone ».

Je me suis senti comme le phoque dans la chanson de Michel Rivard, dont la « blonde » est partie gagner sa vie dans un cirque aux États-Unis. Elle me manquait. Je pensais constamment aux promesses non tenues, ou disons, qui ont été détruites par mon usage excessif du Iphone.

Un phénomène universel

En toute franchise, chers lecteurs, mon histoire ressemble sûrement à la vôtre, ainsi qu’à celle de Michel, de Suzanne ou de Paul. Affirmons qu’un bon nombre d’utilisateurs de téléphone intelligent peuvent se reconnaître dans cette triste réalité qui s’est emparée de nous.

Quand le téléphone intelligent tue l’amour

Une enquête réalisée par la Fédération des femmes de Chine – ACWF – a révélé que 60% des répondantes mariées s’étaient plaintes de l’intrusion du téléphone intelligent dans leur relation.

Dans ce pays qui compte 500 millions d’utilisateurs de smartphone, les mariages ruinés et les familles divisées sont à la hausse depuis l’arrivée de ces gadgets dits intelligents.

En conclusion, au fil des années, je me suis rendu compte que le smartphone n’est ni l’eau ni la nourriture. Il n’est pas un élément essentiel à ma vie.

Certes il a son utilité et il caractérise bien l’évolution technologique.

Cependant, pour paraphraser Beau Dommage, je dirais que ça ne vaut pas la peine de délaisser ceux qu’on aime pour aller jouer avec son téléphone intelligent.

Ça fait rire les patrons de Apple et de Samsung, et ça ne fait plus rire personne quand l’Amour est mort.


Si vous êtes impliqué de près ou de loin dans une histoire similaire à celle de l’auteur du texte, faites-nous part de votre témoignage en laissant un commentaire au bas du site. Merci.

2 Commentaires

  1. Voilà une triste histoire, Walter. Le sens des dernières paroles de ton ancienne amie est ambigue.

    On pourrait penser que vous deux regrettez la séparation, alors pourquoi en est-il toujours ainsi?

    J’aime bien tes paraphrases sur le thème du Phoque en Alaska.

    Les séparations amoureuses peuvent être fort douloureuses, j’en sais quelque chose. J’espère que tu retrouveras une nouvelle flamme très bientôt.

    • Walter Innocent Jr Répondre

      Oui, cher luc, il y a une ceertaine ambiguïté quant au sens de cette dernière parole. C’est un peu volontaire. Seul l’auteur et la personne concernée pourraient peut-être comprendre le sens? 🙂

      Et oui, ça fait longtemps que je voulais utiliser les paroles du Phoque en Alaska dans un de mes articles.

      Vive Michel Rivard.

      À bientôt, mon ami.

Laisser un commentaire